26 Jan

Communication internet publique, tendances pour 2017-2018

Écrit par 

Design, ergonomie, stratégie de contenu, SVE et Loi NOTRe, retour sur les tendances actuelles et à venir de la communication digitale pour les collectivités territoriales.

Les grandes tendances en matière de design et d'ergonomie

Un design toujours "flat" mais de moins en moins

Si le Flat Design et le Material Design inspirés notamment par Google s'imposent toujours comme la tendance majeure du web design actuel, le « less is more » s'accommode à nouveau de quelques fioritures : designs semi-flat et retours des ombres et des textures discrètes. Cette tendance récente baptisée « néo-skeuomorphisme » ne remet cependant pas en question le phénomène de convergence qui entoure l'univers du webdesign, notamment en raison de la généralisation des bibliothèques de modèles qui permettent de générer des interfaces utilisateurs légères et efficientes.

De plus en plus, la tendance est de privilégier la stratégie de contenus par rapport à l'interface elle-même, d'ailleurs les moteurs de recherche encouragent et favorisent le référencement des sites qui respectent ces orientations.

Si le design et l'ergonomie des interfaces convergent, ces dernières ont donc aussi tendance à devenir de moins en moins prégnantes. Elles vont simplement se doter de fonctionnalités destinées à enrichir l’expérience utilisateur : animations « subtiles » pour focaliser l'attention de l'internaute sur une action à accomplir, vidéos pour amener un impact émotionnel ou intégrer une notion de storytelling, menus ou modules « font-awesome » pour faciliter l'accès aux rubriques principales du site, et bientôt l'ajout d'interfaces conversationnelles (chatbots) pour guider et renseigner le visiteur.

Cette tendance est vouée à se renforcer dans les année à venir, avec la systématisation des interfaces conversationnelles, et l'apport le la vidéo pour la réalité augmentée et de WEBGL pour les interfaces 3D et la réalité virtuelle.

A voir : quelques exemples de sites web réalisés pour des mairies ou encore les démos de nos templates graphiques

Les tendances autour de la communication publique

Repenser sa stratégie de contenu

Suite logique du processus de simplification des interfaces, les contenus doivent être repensés en conséquence afin d'avoir du sens pour les utilisateurs aussi bien que pour les moteurs de recherche. Fini le remplissage de pages à rallonge, vive les titres et les chapôs efficaces et les paragraphes condensés. Les arborescences doivent être réduites drastiquement, pour ne donner accès qu'aux contenus et services réellement recherchés ou plébiscités par les utilisateurs, les contenus d'importance moindre ne devant plus être accessibles que par des menus contextuels discrets ou uniquement par le biais du moteur de recherche. Cette analyse demande un réel travail de réflexion, voire d'analyse statistique et de data-mining, et relève d'une stratégie de « marketing de contenu » indispensable à la réussite votre communication digitale publique.

Le temps réel rythme de plus en plus la communication digitale publique

L'utilisateur recherche de plus en plus d'instantanéité ; le marketing de contenu lui-même s'inscrit de plus en plus dans le temps réel. Les services lives (Facebook Live et bientôt Instagram Live) permettent déjà de toucher un public en quête d'information pertinent et en temps réel. L'usager s'attend donc aussi à ce que ses demandes soient prises en compte en temps réel. Il convient donc de s'adapter à ces usages et à cette intégration étendue des réseaux sociaux dans la communication publique.

Automatiser les processus pour s'adapter à la communication en temps réel

Mais une communication sociale en temps réel requiert beaucoup de temps et de ressources humaines, il convient donc d'optimiser les méthodes de travail afin d'automatiser autant que possible certains processus. S'il est encore un peu prématuré de prévoir une utilisation généralisée de chatbots, la stratégie d' « auto-marketing » du contenu qui consiste à encadrer la production de contenu et sa promotion permettra d'optimiser les interactions avec les administrés : partages, recommandations et commentaires, re-syndication de contenus sont en effet en grande partie automatisés ou automatisables et permettent d'épargner du temps et des ressources.

A ce titre, l’e-mail n’est pas encore mort et doit occuper une place prépondérante dans la stratégie de marketing de contenu.

Un intranet pour dynamiser la communication interne

L’adhésion et la mobilisation des équipes municipales repose sur une communication interne cohérente et pro-active. L'intranet tend donc à se généraliser afin d'informer, d'expliquer et faire adhérer les agents au projet de la collectivité et son action publique. Ceux-ci peuvent d'ailleurs devenir partie intégrante du processus de re-marketing  de contenus par le biais de leurs propres réseaux sociaux.

Les tendances impulsées par les changements de réglementation

Saisine de l'administration par voie électronique (SVE)

Dans le cadre de la simplification des relations entre l'administration et les citoyens, l’ordonnance entrée en vigueur le 7 Novembre 2016, prévoit que les administrations françaises, notamment les collectivités, peuvent désormais être saisies par voie électronique.

Cette ordonnance précise le cadre des échanges entre l'administration et l'usager et les nouvelles obligations qui incombent à la collectivité, notamment au niveau de la traçabilité des réponses. Il convient donc de s'y conformer rapidement d'une part dans le but de respecter la législation, et d'autre part afin d'anticiper les demandes des usagers par voie électronique qui vont immanquablement se généraliser.

Notre composant Joomladform pour la gestion et le suivi des formulaires permet d'anticiper et d'accompagner ce changement. Il permet notamment de déployer rapidement tout un ensemble de formulaires dématérialisés et en conformité avec ces nouvelles dispositions.

Prise d'effet de la loi NOTRe

La réforme territoriale occasionne une réorganisation des compétences et des échanges entre les institutions publiques, avec notamment le renforcement de l’intercommunalité.

Il va donc falloir expliquer cette transformation, optimiser les méthodes de travail et les budgets, entrer en liaison avec les partenaires institutionnels et privés de la collectivité, collaborer et produire avec eux pour mutualiser et optimiser les projets et les ressources.

Typiquement, cette mutualisation doit être l'occasion de supprimer les « doublons » que l'on rencontre encore souvent et qui soulèvent une question au niveau de l'origine « canonique » des contenus et entraîne souvent un phénomène de « duplicate content ». Par exemple, on retrouve souvent sur les sites des communes des rubriques entières liées au tourisme ou à la collecte des déchets alors que dans la plupart des cas, cette compétence est du ressort de l’intercommunalité, et à plus forte raison depuis la mise en application de la loi NOTRe. Outre la perte de temps occasionnée pour l'agent qui doit gérer et mettre à jour ces contenus au niveau communal, et une arborescence du site surchargée pour la commune, cela peut parfois entraîner une pénalisation du référencement des deux sites, Google estimant qu'il s'agit de contenu dupliqué, et donc contrefait.

Mise à jour octobre 2017

Depuis quelques semaines, Google communique sur un nouveau concept : les "Progressive Web Apps". Le concept est un peu flou pour l'instant, dans le sens où Google à uniquement publié à ce sujet une page avec une check list et une vidéo, sans exemples concrets, mais on comprend que le moteur de recherche aura rapidement tendance à favoriser le développement d'applications qui se chargent instantanément, quelque soit le réseau utilisé, et dont l'interface permet d'optimiser le taux d'engagement des utilisateurs en leur procurant un sentiment d'immersion et en les rassurant. A suivre et à lire sur https://developers.google.com/web/progressive-web-apps/

A propos de l'Agence Digitale

L'Agence Digitale est spécialisée dans la communication digitale publique et collabore avec plusieurs centaines de collectivités, en leur proposant de les accompagner en tant qu'agence web globale ou au titre de son expertise Joomla, cms qu'elle a choisi depuis ses débuts en 2006 et pour lequel elle développe des modules et des extensions spécifiques aux collectivités. Elle est également à l'origine du service 123mairie, 1er service de création de sites internet dédié uniquement aux mairies, communes et intercommunalités.

 

Laissez un commentaire

Attention : Si vous disposez d'un compte utilisateur, veuillez vous connecter avant de poster un nouveau commentaire.